11 octobre 1946 – 11 octobre 2016 : la Médecine du travail n’a pas fêté ses 70 ans…

20160916_12032211 octobre 1946 : naissance de la Médecine du travail.

11 octobre 2016 : la Médecine du travail a 70 ans, aujourd’hui…

Silence total.

Partout, du moins partout où je me suis rendu.

Comme si elle n’existait plus.

L’occasion pour moi de me rappeler les précédents anniversaires, ceux en tout cas que j’ai connus.

11 octobre 1986 : 40 ans déjà. La Médecine du travail est à son apogée, forte de son expérience et des effets du décret de 1979, qui, en introduisant notamment le « tiers-temps », l’a imposée au cœur même des entreprises. Elle est alors prête à s’engager dans une véritable révolution, dans la foulée de la Convention et de la Recommandation de l’OIT sur les Services de Santé au travail. Ce quarantième anniversaire sera fêté sobrement : il est celui de la maturité.

11 octobre 1996 : 50 ans, ça se fête. Pour marquer l’événement, le Ministère du travail fait les choses en grand avec une grand-messe au Palais des Congrès. Beaucoup de monde, beaucoup de tapage mais le cœur y est-il vraiment ? Le microcosme de la Médecine du travail est mobilisé pour vanter les mérites du système français, « ce système que le monde entier nous envie », selon les propos de Jacques Barrot, alors Ministre du travail. Mais le faste de la commémoration ne parvient pas à masquer les failles du système…

11 octobre 2006 : 60 ans, ça devrait se fêter. Et pourtant, aucune manifestation d’envergure n’est organisée au niveau national et c’est finalement dans le cadre des Journées organisées chaque année par l’Association regroupant les Services interentreprises que Gérard Larcher, alors Ministre délégué chargé du travail, peut exprimer son point de vue sur la Médecine du travail, sous les ors d’un grand hôtel parisien mais loin de ceux de 1996, loin aussi des médias, peu mobilisés pour l’occasion et à vrai dire peu intéressés.

11 octobre 2016 : 70 ans, ça aurait dû se fêter. Or, la journée s’achève et rien ne s’est passé. Rien de rien.

Comme si la Médecine du travail était morte. L’est-elle ou pas ? Ce qui est sûr, c’est que les réformes successives ne l’ont pas arrangée.

Pire : le Ministère du travail, pourtant à l’origine des deux dernières réformes, à travers les lois Rebsamen et El Khomri, est resté totalement muet.

Désolant, Affligeant… Les mots manquent pour qualifier l’attitude de responsables qui, il y a quelques mois seulement, vantaient les mérites de la Médecine du travail quand ils voulaient imposer une nouvelle réforme, plus délétère encore que la précédente.

A qui nos dirigeants pourront-ils encore faire gober qu’ils croient à la Santé au travail ?

Comme de nombreux professionnels, du moins est-ce ce que j’imagine et espère, je suis triste. Très triste qu’une si belle institution, en charge de la Santé des salariés au travail, soit ainsi négligée, oubliée…

11 octobre 2016 : ça aurait pu, ça aurait dû être un grand jour.

Ce n’aura été qu’un jour comme les autres. Hélas !

Bon anniversaire quand même et longue vie à la Médecine du travail, n’en déplaise à certains !

Gabriel Paillereau
Copyright epHYGIE 11 octobre 2016
Photo GP
Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *