Bonne année et bonne santé au travail ! (Source : Fondation Copernic via Médiapart)

En 2012, une des plus grandes catastrophes que le monde du travail ait connues ces dernières années a eu lieu au Bangladesh. Au mois de novembre, un incendie dans une usine de confection a fait 110 morts parmi les employés, un grand nombre de femmes figurent parmi les victimes, dont beaucoup ont péri en sautant dans le vide pour échapper aux flammes. L’usine en question a comme clientes des grandes marques internationales telles que Carrefour, Walmart, Gap, Tesco, C&A… N’avons-nous pas là une manifestation de pur cynisme économique et industriel ?

L’article de la Fondation Copernic publié sur le site de Médiapart, Bonne année et bonne santé au travail !, dont nous avons reproduit l’introduction ci-dessus, dresse un tableau impitoyable des conséquences sanitaires de certaines politiques de production, au Bangladesh et… en France.

A lire absolument pour ne pas oublier que 110 morts, c’est une catastrophe, pas une statistique !

GP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *