Santé au travail : tradition respectée, Sapin enguirlandé pour Noël (Titre inspiré par le Communiqué SLMT n° 27)

Décidément, les positions du Ministre du travail, Michel Sapin, ont du mal à passer auprès de nombreux Professionnels de la Santé au travail. En témoigne le Communiqué n° 27 du Groupement SLMT (Sauvons La Médecine du Travail), dont nous venons de prendre connaissance.

Son titre, « Santé au travail : le changement, ce n’était pas pour hier, ce n’est pas pour aujourd’hui, ce ne sera pas pour demain, promet le Ministre du Travail », laisse peu de doutes sur les critiques qui suivent, conclues en des termes peu amènes, reproduits ci-dessous :

« Le Ministre du « Changement, c’est pour jamais » décide, non seulement d’appliquer des dispositions élaborées par le MEDEF et le gouvernement précédent, aux conséquences médicales, sociales et professionnelles dramatiques, mais en plus, de le faire en aveugle, sans se donner la possibilité d’en mesurer les effets.

Il est impensable que le Ministre de « la continuité » n’ait pas conscience des suites inévitables de sa décision et de son inaction. Si aucune mesure n’est prise, il n’existera plus, au terme du mandat de Monsieur Hollande, de « prévention médicale des risques professionnels », ni « de prévention des atteintes à la santé du fait du travail ». La profession de « médecin du travail » sera décimée. L’évaluation est déjà faite et la conclusion de ce gâchis écrite.

Les professionnels des Services de Santé au Travail et les médecins du travail en particulier mesureront, eux, les dégâts d’une politique que le Ministre du Travail a faite sienne.

Souhaitons que les travailleurs et leurs Organisations ne laissent pas mourir la conquête sociale qu’ils ont acquise en 1946. L’avenir dépend, pour l’essentiel, d’eux. »

Les critiques énoncées dans le corps du texte rejoignent très largement celles que nous avons développées sur notre site, concernant les cotisations, l’agrément, la SMR ou les inégalités de traitement dues à la prise en compte des « réalités locales », pour ne citer que quelques exemples.

On pourrait dire, en s’en tenant à l’adage bien connu, que Michel Sapin est habillé pour l’hiver, mais, proximité des fêtes de fin d’année aidant, disons plutôt que, tradition oblige, Sapin a été enguirlandé pour Noël…

Gabriel Paillereau

Copyright epHYGIE décembre 2012

Photo GP

Tous droits réservés

Sont joints au Communiqué du Groupement SLMT plusieurs documents explicitant sa position : courriers du SLMT et d’Alain Bocquet à Michel Sapin, Réponses de Michel Sapin à Alain Bocquet et Daniel Boisserie :

  • Communiqué n° 27 du Groupement SLMT, cliquer ici
  • Lettres d’Alain Bocquet au SLMT et à Michel Sapin, cliquer ici
  • Lettre du SLMT à Michel Sapin, cliquer ici
  • Réponse de Michel Sapin à Alain Bocquet, cliquer ici
  • Réponse de Michel Sapin à Daniel Boisserie, cliquer ici

Pour accéder au site du Groupement SLMT, cliquer ici

 

One Comment

poquet

Le formatage intellectuel de nos politiques est tel qu’il leur est devenu impossible d’y échapper : stérilité de la pensée unique partagée par les classes politiques dominant le jeu, stérilité de l’action qui en découle.

L’action politique est réduite à une gestion des affaires, mise en oeuvre telle qu’acquise sur les bancs de leurs écoles, ENA promotion Voltaire actuellement aux commandes, ou bien maintenant, HEC, dans un monde dominé par la finance (promotions 75-76) avec leurs cohortes de mercenaires, copains d’avant, à la solde du camp le plus offrant.

Ainsi, désormais se font en coulisses les lois, Montesquieu et Tocqueville oubliés depuis longtemps.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *