Santé au travail : « nous sommes face à une forme de crime organisé » (Source : Annie Thébaut-Mony – Le Nouvel Economiste)

Moyenâgeuse et cynique. C’est en ces termes qu’Annie Thébaud-Mony qualifie l’attitude de certains industriels vis-à-vis de la santé et de la sécurité des salariés. Attitude qui, selon elle, expliquerait que l’on déplore encore chaque jour en France deux morts par accidents du travail et plus de dix des suites d’une exposition à l’amiante.

Une situation archaïque que cette spécialiste des questions de sécurité au travail dénonce depuis près de 30 ans en parlant non pas de négligence mais d’une authentique forme de “crime organisé” de la part de certains dirigeants qui, depuis longtemps, ont appris à sous-traiter non seulement les risques qu’ils génèrent mais aussi les responsabilités qui les accompagnent.

Le moins que l’on puisse dire est qu’Annie-Thébaut-Mony n’y va pas avec le dos de la cuillère dans le long article que lui a consacré Le Nouvel Economiste, sous la signature de Caroline Castets. On se souvient du coup d’éclat qu’avait constitué, l’été dernier, son refus de la Légion d’Honneur que lui avait décernée Cécile Duflot.

Les titres des différents thèmes abordés résument parfaitement la croisade qu’elle poursuit, à travers cet article, en faveur de la Santé/Sécurité au travail : Sécurité versus rentabilité, Impunité, Travail de lobbying, L’amiante, La sous-traitance du risque, AZF, Stratégie de contournement, Cynisme, Crime industriel et désastre volontaire.

Un article militant dont on ne peut que recommander la lecture à tous ceux pour qui le Travail ne saurait rimer, comme s’il s’agissait  d’une chose normale ou d’une fatalité, avec accidents du travail, maladies professionnelles, ou, plus généralement, atteintes à la Santé.

Gabriel Paillereau

Copyright epHYGIE décembre 2012

Tous droits réservés

  • Pour accéder à l’article “Santé au travail : nous sommes face à une forme de crime organisé”, publié sur le site du Nouvel Economiste, cliquer ici

On pourra relire les précédents articles consacrés à Annie Thébaut-Mony publiés sur notre site :

A relire également, sur le thème de l’amiante, l’interview que nous a récemment accordée Michel Ledoux, publiée sur notre site il y a quelques semaines :

On pourra également lire avec intérêt l’article publié le 16 novembre par le quotidien la Montagne, Non-lieu requis dans l’un des plus grands scandales de l’amiante, l’affaire Amisol, qui en dit long sur les difficultés qu’ont les victimes et leurs ayants droit pour obtenir réparation.