Les risques psychosociaux : regards croisés du juriste et du psychologue (Source : Le Cercle – Les Echos)

Si les risques psychosociaux comportent une dimension psychologique importante, en pratique, cette dimension est souvent considérée comme relevant du curatif et non pas comme un véritable outil de prévention.

Seule une approche psychologique et juridique combinée peut permettre à l’Entreprise de répondre à son obligation de résultat en matière de santé des salariés, qui est de plus en plus utilisée par les tribunaux comme outil de coercition sur le registre des risques psychosociaux.

Dans cette logique, un cahier des charges doit être élaboré par l’Entreprise qui veut traiter ce sujet. La préoccupation de l’Employeur, à travers une multiplicité de compétences, sera d’articuler les démarches et actions pour arriver à répondre à son obligation de sécurité de résultat par une approche loyale d’un risque connu ou susceptible d’être connu. Comme en matière de prévention des risques physiques, il faudra privilégier les mesures collectives et à défaut gérer les relations individuelles en garantissant une traçabilité des actions menées.

Ces quelques extraits de l’article mis en ligne sur le site http://lecercle.lesechos.fr, révèlent un contenu qui “parle” autant aux professionnels de la Santé au travail qu’aux acteurs de l’Entreprise.

Source : Le Cercle -Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *