Pathologies au travail, le RNV3P publie son rapport scientifique (source : ANSES)

Depuis 2001, les 32 Centres de Consultation de Pathologie Professionnelle (CCPP) de France ont constitué un réseau d’experts médicaux, nommé Réseau National de Vigilance et de Prévention des Pathologies Professionnelles (RNV3P), coordonné par l’Anses. Les données de consultation anonymisées sont regroupées dans une base commune. Le but de cette base est d’exercer une activité de vigilance sur les principaux risques professionnels, de détecter les maladies professionnelles émergentes et de favoriser la prévention de ces pathologies, en lien avec les acteurs régionaux de Santé au travail et de Prévention. Outre l’Anses, les partenaires du réseau sont la SFMT(1), la CNAM-TS(2) la MSA(3), l’InVS(4) et le CHU de Grenoble, initiateur de ce réseau.

Depuis plusieurs années, des Services de Santé au travail du régime général, de la MSA ou de la fonction publique, transmettent également leurs données au réseau. Ces deux approches complémentaires permettent de disposer de données de plus en plus précises sur les pathologies au travail en France et leur évolution.

Le réseau publie aujourd’hui son rapport scientifique. Il dresse un bilan des données recueillies depuis la création du rnv3p et consacre un focus aux allergies en relation avec le travail.

(1) Société Française de Médecine du Travail
(2) Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés
(3) Mutualité Sociale Agricole
(4) Institut de Veille Sanitaire

Source : www.anses.fr

Pour accéder au texte de l’article, cliquer ici

Pour télécharger le “Rapport scientifique RNV3P”, cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *