Réforme de la Santé au travail : les sentiers d’epHYGIE

Un peu moins de trois mois se sont écoulés depuis l’ouverture du site. Occasion d’un premier bilan : sa fréquentation ne cesse de progresser et de nombreux visiteurs nous disent leur satisfaction d’y trouver une « lecture » des événements qui tranche avec le discours convenu de certains autres sites.

Puisque se profile une évolution du cadre législatif et réglementaire de la Santé au travail, le moment nous semble venu d’enrichir le site en lui ajoutant de nouvelles rubriques :

  • L’espace actuellement occupé par l’Editorial (celui-là même que vous consultez en ce moment) sera ouvert, sous forme de Tribune libre, à toute personne ayant des idées sur la Santé au travail, dans l’esprit du Colloque « Regards croisés sur la Santé au travail » que nous organiserons à Paris, le 29 novembre prochain.
  • Les « alertes epHYGIE » visent à donner en temps réel, sans commentaire particulier, des informations utiles sur la Santé/Sécurité au travail, sous forme d’articles, de dossiers ou autres supports d’information.
  • « La Santé au travail en questions » offrira bientôt un espace d’expression à ceux qui souhaitent échanger, sans tabou ni contrainte, sur leurs vœux, leurs ambitions, leurs pratiques aussi, à partir de questions choisies en fonction de leur pertinence, de leur actualité ou de leur acuité.
  • « L’Agenda », aujourd’hui réduit puisqu’il vient tout juste d’être créé, sera étoffé dans les tout prochains jours pour couvrir aussi complètement que possible le champ des Colloques, Congrès et Manifestations diverses en relation avec la Santé/Sécurité au travail, au niveau national et au niveau international.

D’autres nouveautés, actuellement en préparation, enrichiront encore le contenu du site à la rentrée.

En résumé, nous voulons qu’epHYGIE vive et contribue à faire vivre une Santé au travail libre, fière de son passé et confiante dans son avenir.

Gabriel Paillereau  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *