Santé au travail : ce n’est pas le travail qui tue mais la gouvernance (Source : La Tribune.fr)

Parmi les très nombreux articles qui traitent des risques dits psychosociaux (appellation fourre-tout qui évoluera probablement dans les prochaines années), on a parfois du mal à dénicher ceux qui apportent vraiment un “plus”, tant ils se trouvent noyés au milieu de “papiers” insipides, mal documentés et porteurs de fausses solutions. Il est vrai que le marché est porteur, incitation majeure à s’intéresser au sujet, même si on n’en a pratiquement aucune connaissance…

Dans la masse, en cherchant bien, on trouve aussi, fort heureusement, des documents solides et correctement argumentés, s’appuyant sur des spécialistes reconnus. C’est le cas avec Suicides : ce n’est pas le travail qui tue mais la gouvernance, mis en ligne sur le site www.latribune.fr.

A la veille de l’ouverture de la semaine de la Qualité de Vie au Travail organisée par l’ANACT, la lecture de cet article apparaît une introduction indispensable, afin de garder un regard lucide sur la situation et les solutions qui peuvent être mises en place, et, comme le propose l’auteur de l’article en citant Yves Clot, titulaire de la chaire de Psychologie et Sociologie du travail au CNAM et auteur de “Le travail à Cœur”, prendre conscience que “l’enjeu ce n’est pas la qualité de la vie au travail, mais la qualité du travail tout court. En se mobilisant autour d’une idée neuve du métier, avec tous les autres acteurs concernés – dirigeants d’entreprises, syndicalistes et spécialistes -, ceux qui, au travail, sont en première ligne, peuvent eux-mêmes « retourner » la situation. Pour en finir, enfin, avec les « risques psychosociaux », pour que le suicide ne soit pas « une solution envisageable », pour que cessent l’épidémie de troubles musculo-squelettiques et l’explosion des pathologies professionnelles… Et pour que, comme le préconise le Docteur Canguilhem, les salariés ne soient pas objets dans un milieu de contraintes mais sujets dans un milieu d’organisation.

Gabriel Paillereau

Copyright epHYGIE octobre 2012

Tous droits réservés

  • Pour accéder à l’article “Suicides : ce n’est pas le travail qui tue mais la gouvernance”, mis en ligne sur le site www.latribune.fr, cliquer ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *